Umberto Saba ~ Cendres

. Cendres de choses mortes, de maux perdus, de contacts ineffables, de soupirs muets ; vives flammes, auprès de vous elles m’entraînent en acte pour que, d’inquiétude en inquiétude, je m’avance aux lisières du sommeil ; et au sommeil, par ces liens tendres et passionnés qu’ont la mère et son bambin,  en vous, cendres je […]

https://enjambeesfauves.wordpress.com/2016/02/23/umberto-saba-cendres/

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s